assurance habitation

L’assurance habitation, qu’est-ce que c’est ?

La souscription à une assurance habitation est fortement recommandée. Elle vous offre la garantie d’une protection optimale de votre patrimoine familial. Les compagnies d’assurance proposent différents types d’assurances habitation mais la plus complète reste l’assurance multirisque habitation (MRH). En effet, cette dernière offre une couverture qui dépasse largement le cadre des biens immobiliers et mobiliers. Cette assurance permet en réalité de couvrir toutes sortes de dégâts occasionnés par des sinistres pouvant affecter votre logement.

L’assurance habitation est-elle obligatoire ?

Tout locataire d’un logement meublé ou non meublé doit impérativement souscrire une assurance incendie locataire. Il en est de même pour les copropriétaires qui se trouvent dans des immeubles. Toutefois, pour les copropriétaires, la garantie responsabilité civile envers la copropriété, les éventuels locataires et les voisins est la seule obligation soumise en termes d’assurance. Les propriétaires qui habitent dans leur propre maison en revanche, ne sont pas obligés de souscrire une assurance habitation. Mais dans ce cas, s’il arrivait quelque chose à son logement, il va devoir prendre en charge tous les frais. 

Les éléments à prendre en compte pour faire le bon choix de son assurance habitation

Pour trouver le contrat d’assurance le plus adapté, il est essentiel de mettre en concurrence les franchises, les garanties proposées, les exclusions de garanties, les plafonds d’indemnisation, les délais de carence et les modes d’indemnisation.  Vous devez avant tout analyser les franchises. Il s’agit de la somme que vous aurez à votre charge en cas de sinistre. Pour comparer deux offres, le montant de la franchise est un point essentiel étant donné qu’il a un impact direct sur votre budget. En ce qui concerne les garanties, prenez le temps de vérifier les sinistres qui sont couverts. En effet, certains contrats ne couvrent pas les incendies, le bris de glace, le vandalisme et le vol par exemple. Pourtant, ces genres de garanties sont souvent indispensables. 

Vous devez également prendre en compte les exclusions de garanties. Elles concernent les cas particuliers qui ne sont pas pris en charge par l’assurance et pour lesquels vous ne profiterez pas d’une indemnisation limitant ainsi la valeur des options souscrites. Vous devez garder en tête que la protection offerte sera plus complète si le contrat ne présente pas trop d’exclusions de garanties. Par ailleurs, évitez de prendre à la légère les plafonds d’indemnisation, car ils peuvent restreindre la portée de votre assurance habitation ainsi que ses garanties. En cas de sinistre, vous débourserez moins d’argent avec une assurance dont les plafonds sont élevés. 

Le délai de carence ou la période de latence entre l’entrée en vigueur du contrat et la souscription de l’assurance ne doit pas être négligé. Il peut être tolérable d’avoir un délai de carence de quelques jours, mais si celui-ci s’étale sur plusieurs mois, il pourrait être dommageable en cas de sinistre. Enfin, il faut accorder une attention particulière quant aux modes d’indemnisation suite à un incident. On parle ici de valeur déduite ou de valeur à neuf. Votre compagnie d’assurance vous remboursera-t-elle à neuf ou compte tenu de la dépréciation du bien après usure ? Pour éviter de perdre de l’argent en cas de sinistre, le remboursement à neuf est à privilégier.